Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 08:26
Neuf fédérations appellent à une journée d'action mardi 10 octobre 2017
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 09:50

Pour la 3e fois de son histoire, Paris accueillera les Jeux Olympiques d’été en 2024. En mars dernier, la CFE-CGC et la CFTC avaient signé la charte sociale Paris 2024 pour accompagner la candidature française.

Charte sociale Paris 2024
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 13:32

Communiqué de presse CFE-CGC suite au comité directeur du 4 septembre 2017

 

La CFE-CGC ne s’associe pas au mouvement du 12 septembre initié unilatéralement avant l’été.

 

Elle appelle l’ensemble des organisations syndicales à se rapprocher pour partager leurs évaluations sur les risques que ce projet de loi fait peser sur les salariés et sur l’économie. C’est dans ce cadre que le comité directeur confédéral de la CFE-CGC a réaffirmé la nécessité de travailler ensemble à des moyens d’action et de communication unitaires, au-delà des spécificités que chacun reflète de la diversité et de la force de notre modèle social.

 

Rendu public le jeudi 31 août, le contenu détaillé des ordonnances confirme les pires craintes que l’on pouvait avoir sur l’ampleur et la violence de l’attaque du gouvernement contre le droit du travail.

 

Au-delà de ce qui était connu ou attendu, la CFE-CGC continue d’examiner point par point ce que révèle ce texte de 160 pages, en s’interrogeant sur la logique qui consiste à prétendre soutenir l’emploi en renforçant les moyens de le détruire. Clarifiant ses intentions, le gouvernement assouplit partout les règles relatives au licenciement qu’il soit individuel ou collectif, de nature économique ou non. Pire : il renvoie à la charge du salarié le moyen de garantir ses droits contre les abus.

 

La fusion forcée des instances représentatives du personnel contre la volonté des acteurs de l’entreprise et les moyens entravés du recours à l’expertise symbolisent, pour la CFE-CGC, l’aveu ultime de la vraie cible poursuivie par le projet de loi : l’affaiblissement des corps intermédiaires.

 

Des avancées sur la reconnaissance de la discrimination syndicale, la prise en compte des parcours syndicaux ou encore l’accès au télétravail n’équilibrent en rien la perspective de diminution des moyens donnés pour un dialogue social constructif et durable.

 

La CFE-CGC est en prise permanente avec la « réalité de terrain » que le gouvernement nous objecte à l’appui de son projet. C’est l’ensemble des sections syndicales CFE-CGC qui témoignent de la difficulté du quotidien et des craintes pour l’avenir. C’est avec ses sections syndicales, avec ses fédérations rassemblées, que la CFE-CGC continuera son devoir d’informer l’opinion sur les risques de désordre social que fait peser ce projet de loi. C’est dans les entreprises que la CFE-CGC poursuivra son développement pour soutenir et défendre les intérêts des salariés qui restent la première richesse de l’entreprise.

 

La volonté de la CFE-CGC de participer au dialogue qui anticipe et accompagne toute réforme ne faiblit pas. Et nous saurons, comme toujours, répondre présents à toute sollicitation du gouvernement pour travailler à construire et mettre œuvre les réformes dont notre pays a besoin.

 

La CFE-CGC est aujourd’hui telle qu’elle a toujours été : libre et indépendante, critique et constructive, réaliste et inventive.

 

Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 14:56

Le syndicat des territoriaux CFE-CGC, en tournée dans 23 grandes villes

 

Face à une préoccupation majeure des agents, à savoir la réforme territoriale, qui entraîne des transferts de fonctions et bouleverse en profondeur les organisations et le quotidien de nombreuses administrations, la CFE-CGC est favorable au dialogue social pour accompagner et anticiper ces changements. « Afin d’éviter que ces mutations se fassent à marche forcée, sans visibilité, avec pour conséquence des agents démotivés et un service public dégradé », ajoute le président. Car «Rationalisation » et « mutualisation » risquent d’être encore les maîtres mots du nouveau gouvernement, prédit le syndicat.

 

Bien-être au travail, première revendication

Il se dit favorable aux réformes à condition que leur application prenne en compte les agents et la qualité du service au public: « Nous sommes le premier syndicat à avoir travaillé sur le bien-être au travail, qui reste notre première revendication, et nous refusons les méthodes expéditives qui font des agents de simples pions qu’on déplace ». Le SNT CFE-CGC veut être identifié comme un syndicat de proposition et de négociation, animé par la recherche du compromis. « Nous sommes le spécialiste des questions d’encadrement, avec une position de médiation et d’apaisement des conflits », explique Dominique Zaug.

Le syndicat intègre toutes les filières et tous les cadres d’emploi, est organisé en treize régions, et a créé deux groupes particuliers, un pour les offices publics d’habitat et un pour la police municipale, qui sont régis par une réglementation spécifique. Aux dernières élections de 2014, la CFE-CGC avait récolté 7500 voix dans toute la France, soit environ 2,5%.

 

Publié le 15/06/2017

http://www.lagazettedescommunes.com/510399/le-syndicat-des-territoriaux-cfe-cgc-en-tournee-dans-23-grandes-villes/

 

Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 14:03
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 10:55
Centres de PMI et perte de la NBI ZUS
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 09:35

Nos missions de représentants du personnel évoluent comme nos modes d’actions syndicales dans ce contexte de bouleversement

 

Le Réseau Utile travaille en convergence syndicale avec ses homologues CFE-CGC élus au comité technique du Conseil départemental des Yvelines

 

 

expérimentation télétravail et intégration du personnel service voirie
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 14:00

Le Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC, conformément aux articles L.2512-1 et suivants du Code du Travail, à la Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, appelle l’ensemble des professionnels infirmiers (infirmières, cadres, infirmières spécialisées) des trois fonctions publiques et des secteurs privés de toute nature (sanitaire, médico-social, santé au travail,) à un mouvement de grève : Mardi 8 novembre 2016 Ce préavis couvre la période du lundi 7 novembre 19h au mardi 8 novembre 24h.

Pour les revendications suivantes :

   Reconnaissance de la pénibilité par un départ anticipé en retraite (bonification d’un an tous les 10 ans, catégorie active)

   Revalorisation salariale conforme au niveau de responsabilité des professionnels infirmiers

   Réactualisation du décret d’actes infirmiers (non modifié depuis 2002) afin de couvrir les pratiques actuelles suite aux progrès médicaux

   Détermination de ratios infirmiers au lit du patient par spécialité,

   Elargissement de l’exclusivité d’exercice des IADE et IBODE

   Reconnaissance en Master des formations IBODE, puériculture et cadre infirmier

   Création de spécialisations en santé mentale, en santé scolaire, en santé au travail, après une formation en Master

   Démarrage des travaux sur les pratiques avancées, et suppression de l’article 51 de la loi Bachelot HPST avec ses transferts d’actes et la déqualification des soins

Nous sommes opposés :

   aux restructurations comptables en Groupement Hospitaliers de Territoires GHT

   aux fermetures de lits (100.000 en 10 ans) et aux suppressions de postes des Plans de Retour à l’équilibre PRE

   au plan ONDAM triennal de 3,5 milliards d’économies sur les hôpitaux (16.000 lits et 22.000 postes à supprimer)

Nous sommes particulièrement hostiles à l’ « exercice partiel » de la profession infirmière :

Nous refusons les transferts de taches, et le projet d’ordonnance qui permettrait aux ressortissants de l’UE détenteurs d’un diplôme de soins non compensable de réaliser tout ou partie des activités infirmières. Ce texte a été présenté le 22.09.16 au Haut Conseil des Professions Paramédicales HCPP. Ce "séquençage des activités" doit permettre un "exercice partiel" des professions de santé. Nous refusons de voir arriver des métiers intermédiaires entre aide-soignant et infirmière, type « auxiliaire en plaie et cicatrisations » ou « assistant de soins en diabétologie », qui ne reposeraient sur aucune formation française.

Le texte vise textuellement (article 8 modifiant l’article L 4311-4) à "autoriser à exercer une partie des activités relevant de la profession d’infirmier, d’IADE, d’IBODE ou de puéricultrice les ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne" lorsque "les différences entre l’activité professionnelle exercée dans l’Etat d’origine et la profession en France sont si importantes que l’application de mesures de compensation reviendraient à imposer au professionnel de suivre le programme complet de formation requis pour avoir accès à cette profession". Nous refusons que des auxiliaires de vie des pays de l’est puissent faire un exercice partiel de la profession infirmière en France.

La circulaire 82-7 du 10 MARS 1982 stipule que le « service minimum, son importance et la détermination du nombre d’agents par catégorie de personnels appelés à l’assurer doivent être négociées dans chaque établissement. »

Le syndicat SNPI CFE-CGC est affilié à la CFE-CGC par le truchement de la Fédération CFE-CGC Santé-Social. Notre syndicat dépose ce préavis de grève en conformité avec l’article L 2512-2 du Code du Travail évoqué. La CFE-CGC est représentée au Conseil Commun de la Fonction Publique. La CFE-CGC est le 4ème syndicat représentatif dans le privé.

https://www.syndicat-infirmier.com/Preavis-de-greve-SNPI-mobilisation.html

 

Le 8 novembre 2016, la CFTC appelle les agents hospitaliers à se mobiliser au sein de nos établissements pour porter le message de la CFTC et participer massivement aux rassemblements et manifestations organisés ce jour-là.

La CFTC dénonce des conditions de travail qui se dégradent avec, pour conséquences :

•          une pénibilité accrue, des burn-out en série allant jusqu’au suicide de cinq infirmières en l’espace de trois mois (dont la presse fait état et tous les autres que nous ignorons…). Une fois encore avec violence, cette réalité nous rappelle combien la qualité de vie au travail des hospitaliers est importante ;

•          la mise en place à pas plus ou moins feutrés d’une Fonction Publique Hospitalière à deux vitesses, les titulaires et les autres, les contractuels représentant maintenant près de 20 % de nos collègues ;

•          des budgets imposant des restructurations, des services fermés, des suppressions de lits systématiques;

•          et, tout dernièrement, le hold-up sur les fonds de réserve de l’Association Nationale de la Formation permanente des agents Hospitaliers qui, financés en partie par le salaire des hospitaliers, seront ponctionnés de 150 millions en 2016 et 150 millions en 2017.

•          La CFTC demande avec force :

•          que Madame la ministre des Affaires sociales et de la santé prenne toute l’ampleur du malaise des soignants et y apporte des mesures correctives très rapidement ;

•          l’octroi des moyens budgétaires permettant aux établissements sanitaires et médico-sociaux d’assurer leur mission de service public, d’investir, de recruter et de titulariser nos collègues contractuels ;

•          Un plan de formation initiale et continue pour pallier le déficit démographique actuel et garantir des effectifs permettant un retour à la qualité, la sécurité et au confort du soin ;

•          Une mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire accompagnée et réfléchie, garantissant la préservation et le développement d’un service public de santé, de proximité sur l’ensemble du territoire, avec pour tous une réelle égalité dans l’accès aux soins.

http://www.cftc-santesociaux.fr/appel-a-la-mobilisation-dans-la-fonction-publique-hospitaliere/

Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 09:52

Suite au vote à l’unanimité CONTRE des représentants du personnel lors du Comité Technique du 27 septembre sur les deux rapports de création de services interdépartementaux (adoption et voirie) il a été présenté au CT du mardi 11 octobre 2016 deux nouveaux rapports amendés de pré-projets de conventions de transfert :

 

1)        Déclaration d’intérêt interdépartemental de la mission adoption et transfert de sa gestion à l’établissement public interdépartemental Yvelines / Hauts-de-Seine ;

 

2)        Déclaration d’intérêt interdépartemental des opérations d’entretien et d’exploitation du réseau routier départemental et transfert de leur gestion à l’établissement public interdépartemental Yvelines / Hauts-de-Seine.

 

Comme cette première version des modalités de mise à disposition des agents départementaux auprès de l’EPI est incomplète la majorité des représentants du personnel n’ont pu que s’abstenir lors du vote.

 

Toujours dans l’objectif d’anticipation et d’être au plus près des interrogations des agents concernés et de leur ressenti le Réseau Utile leur a proposé une liste de questions qu'ils pourront poser à l’Administration afin de les aider à la prise de décision qui ne peut être d’adapter à leur propre situation.

Mise à disposition mais pas dans n'importe quelle condition
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 09:37
Un choix sera à faire entre mutation ou mise à disposition
Repost 0
Published by CFE CGC CD92 - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : Réseau Utile CFE-CGC CFTC du Conseil Départemental des Hauts de Seine (92)
  • Réseau Utile CFE-CGC CFTC du Conseil Départemental des Hauts de Seine (92)
  • : Le Réseau Utile c’est une nouvelle façon de concevoir le syndicalisme propre au Conseil Général des Hauts-de-Seine. UTILE le réseau c’est le rassemblement de forces syndicales CGC CFTC reconnues au niveau national qui ont fait le choix de mettre en commun leurs valeurs et leurs moyens afin de mieux vous défendre et vous faire respecter.
  • Contact